Texte à méditer :  

"Jusqu'à ce que la douleur le lui enseigne , l'homme ne sait pas quel trésor est l'eau"

   Lord Byron

Connexion...
 Liste des membres Membres : 2419

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 0  
Articles eau

Fermer .Biblio

Fermer Divers

Fermer Matériel / Techn.

Fermer Pollution de l'eau

Fermer Prix/services eau

Fermer Qualité de l'eau

Articles assainiss.

Fermer .Biblio

Fermer Assainissement

Fermer Compost

Fermer Toilette sèche

Installation EDP
Q / R ministérielles
Tous Azimuts
Pluviométrie
L association
Sondage
 
Résultats
Sommes membre de
éc'eau-logis soutient
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
203 Abonnés
Webmaster - Infos
Calendrier
Recherche



Système auto-siphon


Le transfert d'eau entre 2 cuves par système d'auto-siphon



Pour compléter la description de ce système qui vient d'être publiée sur le dossier "utiliser l'eau de pluie" dans le n° 44 avril-mai du magazine "La maison écologique" , voici quelques photos et précisions supplémentaires qui vous permettront de mieux visualiser la mise en place de ce système ...

L'auto-siphon est un système simple, fonctionnant suivant le principe des vases communicants. Dans le cas de raccordement de 2 ou plusieurs citernes à eau de pluie, il est très intéressant dans le fait qu'il ne nécessite aucun percement en partie basse des citernes, élimine donc tous risques de fuites ...
Sur le système habituel pratiqué par la plupart des entreprises spécialisées, chaque citerne est percée en partie basse pour y loger un tuyau de raccordement, insérer dans des joints caoutchouc triple-lèvres ...
Si jamais, par un mouvement de cuve provoqué par le tassement des terres après remblaiement ou autre raison, ce tuyau de raccordement venait à casser, comment peut-on réparer un tel problème une fois le tout enterré .. ??
Aussi, lorsque j'entends que ces joints triple-lèvres sont garantis 10 ans ... je veux bien mais, la 11è année .. on fait quoi si ils ne sont plus étanches .. !??

Ce système auto-siphon permet aussi, si besoin d'entretien sur une citerne, de désamorcer facilement le système et de transférer l'eau de la citerne à entretenir dans l'autre citerne, ce qui évitera de perdre tout le stock encore présent .. !!

Le raccordement se fait à l'aide d'un tuyau d'adduction PEHD (ligne bleue) de Ø32 ext., cintré en forme de "fer à cheval" et plongeant dans chaque citerne jusqu'à leur fond. Chaque extrémité étant noyée dans un regard béton 25x25 rempli en permanence, une fois le tuyau "amorcé", il équilibre naturellement le niveau des citernes .

Le tuyau de transfert d'eau doit garder un "belle courbe", sans pliure, et doit être coupé à longueur permettant de garder cette courbure naturellement sans forcer ...
Les 2 extrémités doivent être coupées en biseau, et "noyées" dans les regards béton en étant fixées à l'aide d'un simple collier ..


autosiphon_1.jpg

> transfert double vers une cuve et simple vers une autre ...
Le 3è regard fait office "d'arrivée d'eau calme" recevant le tuyau d'entrée d'eau ..


Les regards béton doivent être bien étanches (à contrôler !! ), puisqu'il est impératif qu'ils restent en eau en permanence (même si la citerne est vide) afin d'éviter toute entrée d'air dans le tuyau, ce qui ferait désamorcer celui-ci !! ...


Il est possible, selon type de cuve ou choix personnel, de raccorder les cuves en passant le tuyau par les sorties trop-plein latérales ou par la trappe de visite en plafond ...
>> inconvénient de la 1ère solution = attention de ne pas plier le tuyau au passage des sorties trop-plein !! ..
>> inconvénient de la 2ème solution = il faut positionner les cuves avec les trappes de visite au plus proche l'une de l'autre, pour avoir une longueur extérieure de tuyau entre cuves la plus courte possible et la plus basse possible ....


autosiphon_2.jpg

Personnellement, j'ai doublé les tuyaux pour augmenter le débit de transfert et par sécurité supplémentaire ..


Amorçage du tuyau :

2 possibilités :

1) si la courbe extérieure du tuyau ne remonte pas trop au dessus des cuves, on peut attendre que la 1ère cuve soit complètement remplie et aspirer (à la bouche, si on a du souffle) l'eau à l'extrémité de la cuve vide, et dès que l'eau coule bien, noyer l'extrémité dans le regard et y fixer le tuyau ....

2) si trop dur à aspirer = préparer un tuyau d'arrosage Ø25 ext. et être 2 pers. !
Descendre dans la cuve vide avec le tuyau et l'insérer dans l'extrémité du tuyau, bien le maintenir et l'étanchéifier avec la main et faire ouvrir l'eau ...
La 2è pers. doit vérifier le regard de l'autre cuve, et lorsque plus aucune bulle n'est visible, le tuyau est donc rempli, plonger alors les 2 tuyaux ensemble dans le regard préalablement rempli également, et déconnecter ensuite (sous eau) le tuyau d'arrosage et faire couper l'eau ...
Le tuyau doit alors "ramener" l'eau de l'autre cuve, il ne reste qu'à fixer le tuyau dans le regard ...
Une fois amorcé, si les 2 extrémités dans les regards sont toujours sous eau, le tuyau ne peut pas désamorcer, puisqu'aucune prise d'air possible... !
L'auto-siphon va équilibrer le niveau des cuves mais il n'est pas superflu de doubler le tuyau, en 2xØ32 ou 2xØ25 pour accélerer le débit de transfert !

Il est toujours judicieux de faire l'arrivée d'eau dans une cuve et de pomper dans l'autre, la première faisant office de décanteur supplémentaire, pour diminuer le dépôt dans la cuve de pompage ....

voilà , il n'y a plu qu'à ......

>>>> SYSTEME DES PLUS SIMPLES , EFFICACE ET SURTOUT SECURISANT ... !!!



autosiphon_3.jpg

La cuve de pompage recevant les tuyaux (doublés) venant des 2 cuves d'alimentation, en cours de
transfert d'eau, juste après amorçage ..




En espérant que cette description plus précise vous sera utile ...


Date de création : 12/04/2008 ¤ 00:31
Dernière modification : 12/04/2008 ¤ 00:31
Page lue 7115 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°7 

par SamL le 24/10/2011 ¤ 22:51

Bonjour,

Je viens de découvrir ce système qui me parait génial !

Moi aussi percer les cuves en partie basse ne m'attire pas plus que cela, du coup j'ai une question technique de mise en œuvre...
je ne vois pas bien sur la photo si tu as percé 2 fois la cuve à la jonction de la cuve et de la rehausse pour passer les 2 tuyaux  ? ou si tu as posé la rehausse pas exactement en face (en l'ayant fait préalablement pivoter légèrement) de manière à laisser des vides pour passer les tuyaux (mais dans ce cas il y 'aurait 2 trous non occupés par les tuyaux à colmater en plus) ...
Et pour ce qui est de l'étanchéité à l'endroit où passe le tuyau que faut il faire ?

Merci pour ton aide,

Réaction n°4 

par Debordeaux le 17/03/2010 ¤ 13:12

Bonjour,
Souhaitant maintenir le niveau de ma cuve de récupération d'eau de pluie, par l'eau d'un puits situé à une vingtaine de mètres. Puis-je utiliser le système d'auto-siphon?
Merci de vos conseils.

Réaction n°3 

par Septain21 le 01/02/2009 ¤ 15:33

Bonjour,

Je me pose une question par rapport à ce transfert de liquide par le fond de la 1ere cuve.
Je m'explique : la première cuve fait obligatoirement office de décanteur en recevant les premières eaux même filtrées par un filtre 50 microns, de ce fait en allant chercher les eaux en fond de cuve cela n'entraine pas une aspiration des boues qui se déposent sur le fond de la première cuve et qui passeraient dans la deuxieme?

Réaction n°2 

par mettreOboutlOdOdO le 06/06/2008 ¤ 16:23

Pour relier plusieurs cuves, j'ai également cherché une solution voici quelques mois.

Le principe est comparable. Le tuyau utilisé est en polyéthylène. A l'extrémité du tuyau, un coude noyé dans un petit bloc de béton et posé au fond de la cuve permet d'éviter que le siphon ne se désamorce.

Le montage suivant permet de controler le transfert entre deux cuves et de réarmorcer facilement. Le tuyau d'arrosage branché sur l'embout remplit les deux moitiés du syphon en ouvrant tour à tour les robinets latéraux.
Le robinet central isole le syphon.


Réaction n°1 

par ROY le 18/04/2008 ¤ 14:55

Bonjour tout le monde

je suis sur le point de faire construire et c'est moi qui m'occupe des VRD donc je vais en profiter pour enterrer plusieurs cuves en béton.j'ai fait un devis chez gedimat pour 2cuves CAPTECO de 3000L:1453eurosTTC tout de même(mais il faut dire qu'il compte le kit de liaison + le carottage 220 EURO HT).Etant abonné à la maison écologique je suis tombé pile poil sur un article qui va me faire économiser le carrotage (merci encore)par contre est-ce-que quelqu'un peu me dire si je peut mettre des fosses septique béton à la place des cuves béton CAPTECO .Sont-elles plus solides?merci et vive l'eau de pluie!

&nb sp; Fabien


Edit ;

Bonjour Fabien ,

l'an dernier, chez un gros marchand de matériaux, j'avais eu un prix de 755 € HT pour la Captéco 5000 , et chez un autre : 830 € HT pour la 5000 .. , et 1650 pour la 6000 !!!! (hé oui .. du simple au double de la 5000 à la 6000 .. !!)

Concernant la différence entre cuve à eau et fosse toutes eaux (béton) .. : il suffit généralement de comparer (pour une même marque) le poids d'une cuve à eau avec le poids d'une fosse TE de volume équivalent ... , pour se rendre compte de la différence ..
Mais pour faire un choix, tout dépend de la nature du sol, si sujet à pression d'eau ou non (proximité de nappe peu profonde , rivière , étang , ..)
Mais (théoriquement) une FTE n'est pas conçue pour une usage d'alternance de remplissage et encore moins pour être éventuellement vide ...

Cordialement
"Pierre L'écoleau"
^ Haut ^