Texte à méditer :  

"Jusqu'à ce que la douleur le lui enseigne , l'homme ne sait pas quel trésor est l'eau"

   Lord Byron

Connexion...
 Liste des membres Membres : 2385

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 7

Total visites Total visites: 0  
Articles eau

Fermer .Biblio

Fermer Divers

Fermer Matériel / Techn.

Fermer Pollution de l'eau

Fermer Prix/services eau

Fermer Qualité de l'eau

Articles assainiss.

Fermer .Biblio

Fermer Assainissement

Fermer Compost

Fermer Toilette sèche

Installation EDP
Q / R ministérielles
Tous Azimuts
Pluviométrie
L association
Sondage
 
Résultats
Sommes membre de
éc'eau-logis soutient
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
203 Abonnés
Webmaster - Infos
Calendrier
Recherche



FAQ

Fermer  Conception

 

 

 

Beaucoup d'entre-vous savent que la règlementation a (enfin) évolué en ce qui concerne l'eau de pluie, que cette histoire de disconnexion des réseaux intérieurs d'eaux différentes fait couler beaucoup d'encre et se poser beaucoup de question, mais peu (je pense) parviennent à s'y retrouver dans tous ces "on dit"  ...

 

Je vous invite à consulter l'article détaillé sur notre site , et/ou à venir en discuter sur notre forum ...

(> en forum "Matériel/Technique" > sous-forum "conception d'installation")

 

"Pierre L'écoleau"

 

 


Date de création :04/09/2009 ¤ 11:57Dernière modification :24/01/2012 ¤ 23:49Imprimer l'article  Hyperlien

Fermer  Matériel


Bonjour à tous ,

voici un questionnement très fréquent lorsque l'on parle de réservoir, de surpression, de groupe surpresseur ...

Quelle est la capacité d'une vessie dans un réservoir, et surtout, quel est le volume utile réellement disponible entre le déclenchement (arrêt) de la pompe et son enclenchement (mise en route) .. ??

C'est une question qui fait souvent débat, et hélas, beaucoup de gens croient qu'avec un réservoir de 20 litres d'un petit surpresseur, on peut alimenter 3 ou 4 fois la chasse d'un WC avant que la pompe ne se remette en fonction pour réalimenter la réserve ..
Mais il n'en est rien !!

Mais avant de vous renvoyer vers une doc descriptive, il me semble important de rappeler les grands principes du fonctionnement d'un réservoir à vessie ..

Le réservoir est le "ballon" en tôle ...
à l'intérieur de ce réservoir est fixée une "vessie", une poche élastique en butyle alimentaire, fixée par ses 2 extrémités au réservoir.
Entre la paroi interne du réservoir et la vessie elle-même se trouve une réserve d'azote, qui est mise sous une certaine pression que l'on appelle le "prégonflage", et c'est ce volume d'azote qui sera comprimé quand l'eau viendra remplir la vessie ..
donc > au plus la vessie se rempli d'eau ... au plus l'eau sera sous pression par l'azote comprimé

Rien de tel que le visuel ... , je vous invite donc à regarder la doc ci-jointe et d'y observer attentivement les schéma en coupe ...

Description des réservoirs à vessie  :   (Publicité gratuite pour information !)




Pour un fonctionnement optimal, il faut tenir compte de la pression minimale de service, de la pression maximale, mais aussi de la pression de prégonflage interne !!
C'est à dire que, le "delta", qui est l'écart entre la pression mini et maxi, défini par le règlage du contacteur manométrique, doit avoisiner 1.5 bars, et que la pression de prégonflage entre la vessie et le réservoir doit être de 200 à 300 grammes inférieure à la pression mini du contacteur !!

Donc, pour exemple :
si vous avez besoin d'une pression habituelle de +/- 3 bars, vous pouvez règler votre contacteur mano à un mini de 2.5 bars et un maxi de 4 bars (donc "delta" de 1.5), et par conséquent, votre pression de prégonflage de la vessie sera de ... 2.2 bars !!
si, comme moi, vous avez besoin d'une pression de service supérieure (due à la pression de fonctionnement optimal de certains types de filtres de potabilisation par ex. ..) , disons d'au moins 3.5 bars , vous devez règler votre contacteur mano à un mini de 3.5 bars et un maxi de 5 bars, mais dans ce cas, ne pas oublier de règler le prégonflage de vessie à ... 3.2 bars .. !!
c'est très important pour le bon fonctionnement de l'ensemble pompe + réservoir !

Maintenant , en sachant qu'une partie du volume du ballon est occupé par l'azote sous pression à l'extérieur de la vessie, il faut aussi prévoir que la pression mini du contacteur mano, qui va permettre l'enclenchement de la pompe, ne va pas permettre de vider totalement la vessie, du au différentiel de pression entre la pression mini et le prégonflage .. ce qui implique un petit volume d'eau "mort" à déduire à nouveau de la "réserve utile" ...
En fin de compte, la réserve réellement disponible est à considérer entre le volume d'eau restant dans la vessie au moment de l'enclenchement de la pompe et le volume d'eau maximal présent au moment du déclenchement de la pompe ..

A la lecture du tableau ci-joint, édité par une grande marque de ce type de matériel, certains d'entre vous vont être très surpris des volumes utiles réellement disponible entre 2 phases de pompage ...
Définissez-vous un volume de réservoir, un delta de pression, et reportez vos choix sur ce tableau pour vous rendre compte de votre volume utile ...

Tableau de concordances    (Publicité gratuite pour information !)

......
Surpris ??!
hé bien oui ... , vous pouvez constatez que selon les pressions et les delta, cette réserve utile disponible n'est que de 1/5 à 1/3 du volume total du réservoir !!
c'est pourquoi il me semblait important de recadrer quelque peu certaines "estimations"

En espérant vous avoir éclairé ..
Cordialement
"Pierre L'écoleau"
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

> Quelques précisions supplémentaires :
(06.12.2008)

Pour mon installation personnelle, voici quelques chiffres en exemple :

> réservoir à vessie Varem (Jetly) 200 l.
> contacteur mano. XMP Jetly
> pompe immergée Salmson A26M de 1.1/1.6 Kw
(besoin de 3.5 bars permanents et en bout de circuit pour filtre de potabilisation !)

> avec réglages de pression :  mini = 3 bars , maxi = 4,9 bars  (delta de 1.9 bars)
> prégonflage azote = 2.7 bars
=> volume disponible = 53 litres , rempli par pompe en 1 min. 25 sec.
avec volume "mort" de 14 litres .. > donc volume total dans vessie de 67 litres

> avec réglages de pression :  mini = 3.2 bars , maxi = 4,8 bars  (delta de 1.6 bars)
> prégonflage azote = 2.9 bars
=> volume disponible = 47 litres , rempli par pompe en 1 min. 15 sec.
avec volume "mort" de 12 litres .. > donc volume total dans vessie de 59 litres

Pour toutes questions complémentaires, je vous invite à nous retrouver sur notre forum ! ..

.

Date de création :22/01/2008 ¤ 01:18Dernière modification :25/04/2009 ¤ 21:20Imprimer l'article  Hyperlien

Fermer  Règlementation


Bonjour ,

La règlementation évolue, divers textes de lois ont été publiés les uns après les autres tant sur l'eau de pluie que sur l'assainissement que sur les puits & forages ... mais beaucoup de gens ont moult difficultés à comprendre le sens de ces textes, qui ne sont certes pas si simples à aborder, mais beaucoup de fausses interprétations circulent, notamment concernant la déclaration en mairie, la pose d'un compteur et les éventuelles taxes qui iraient avec ...

Faisons donc le point pour clarifier tout ça  ..

"déclaration" ou "autorisation" ?

Faut-il déclarer ou non ? ..

 

Voir tous les détails, explications et liens sur cet article complet :

http://www.ec-eau-logis.info/articles.php?lng=fr&pg=852

 

cool

 


Date de création :06/05/2010 ¤ 00:19Dernière modification :15/01/2012 ¤ 19:16Imprimer l'article  Hyperlien

^ Haut ^