Texte à méditer :  

"Jusqu'à ce que la douleur le lui enseigne , l'homme ne sait pas quel trésor est l'eau"

   Lord Byron

Connexion...
 Liste des membres Membres : 2419

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 0  
Articles eau

Fermer .Biblio

Fermer Divers

Fermer Matériel / Techn.

Fermer Pollution de l'eau

Fermer Prix/services eau

Fermer Qualité de l'eau

Articles assainiss.

Fermer .Biblio

Fermer Assainissement

Fermer Compost

Fermer Toilette sèche

Installation EDP
Q / R ministérielles
Tous Azimuts
Pluviométrie
L association
Sondage
 
Résultats
Sommes membre de
éc'eau-logis soutient
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
203 Abonnés
Webmaster - Infos
Calendrier
Recherche



Compost - Bac de compostage


Réaliser simplement un bac de compostage "de maturation" (seconde année)



Exemple réalisé par "Pierre L'écoleau"
Bac grillagé bien ventilé, simple et pas cher !






bacs_compost_1.jpg

Pour avoir une structure légère, pas trop chère et surtout bien ventilée, j'ai opté pour un treillis à béton doublé d'un fin grillage à poule .

Le treillis était de taille 4m x 2m et de maille 150x150, que j'ai coupé en 2 bandes de 3m x 1m et 2 morceaux de 1m x 1m ..
Ce bac sera donc de dimensions de 3 x 1 et de volume de 3 M³ ..
Le rouleau de 10m x 1m de grillage à poule de maille 25x25 hexagonale m'a couté 31€ ..



bacs_compost_2.jpg

J'ai commencé par enfiler les tiges du treillis dans les premières mailles du grillage, pour maintenir le grillage en position ...



bacs_compost_3.jpg

et les dimensions des 2 me permettaient de pouvoir aussi enfiler les tiges de l'autre côté du treillis dans l'autre bord du grillage, ceci permettant de limiter considérablement les petites ligatures pour maintenir le grillage !
Ensuite, j'ai enfilé en alterné un fil de fer dans l'axe central pour solidariser les 2 ...



bacs_compost_4.jpg

J'avais acheté 6 liteaux de 4m que j'ai coupé en 3m + 1m, afin de consolider la structure par 3 niveaux de renfort ...
J'ai replié les tiges du treillis sur le liteau du haut et j'ai ligaturé les liteaux du centre et du bas sur le treillis ..



bacs_compost_5.jpg

Voici donc les 2 grands côtés, de 3m x 1m ..



bacs_compost_6.jpg

Ne restait plus qu'à assembler le tout, en pliant/croisant les tiges du treillis dans les angles et en vissant les liteaux les uns dans les autres ..




bacs_compost_7.jpg

Voici une vue d'ensemble, entre mes 3 bacs dont je dois maintenant en vider 2, et le nouveau grand bac dans lequel je vais transférer les 2 autres ..

Pour rappel, mes premiers bacs sont réalisés avec de simples palettes (de sacs de ciment, lattées des 2 faces) récupérées gratuitement dans un brico du coin, assemblées entre-elles en bacs d'1 M³ chacun, que je rempli en +/- 6 mois /bac ..
Elles sont aussi tapissées d'un grillage à poule pour les protéger au mieux ..
Il me suffit de dévisser la palette de façade et de la retirer pour accéder au compost ..




bacs_compost_8.jpg

Je commence par poser un lit de paille au sol ..



bacs_compost_9.jpg

Je commence par vider le bac le plus jeune, qui a donc 6 mois de remplissage + 6 mois de repos ..
On constate que les matières (globalement les copeaux de bois) sont encore assez orange, même à la base du tas !

Je rappelle que j'utilise comme litière des copeaux de résineux, plus longs à se décomposer !

Déjà à ce stade, plus rien n'est identifiable dans "les matières" !




bacs_compost_10.jpg

Après avoir mis une première couche (une dizaine de cm) de compost sur le lit de paille, je recouvre d'herbe fraichement coupée pour favoriser la "refermentation" de l'ensemble ..




bacs_compost_11.jpg

Et j'y ajoute 1 ou 2 arrosoirs .. selon humidité de l'ensemble ....




bacs_compost_12.jpg

J'applique un léger paillis en bordure afin de ne pas laisser le compost finement décomposé passer à travers le grillage .. et on en remet une couche en terminant de vider le 1er bac ..




bacs_compost_13.jpg

On constate ici sur le 2è bac qui, lui, a 6 mois de remplissage + 12 mois de repos, que le compost est déjà beaucoup plus foncé, presque noir sur la moitié inférieure ..




bacs_compost_14.jpg

Un vue d'ensemble pour rappeler que mes bacs ne sont jamais couverts, juste à l'abri du grand chêne et du grand châtaignier .

Par conséquent, ils sont "arrosés" de temps à autres sans recevoir directement les grosses pluies .. et je n'ai jamais constaté ni écoulements quelconques au pied des bacs ni humidité trop importante dans le tas !!

J'en profite aussi pour rappeler ici que contrairement à ce que la nouvelle règlementation A.N.C.  "impose" .. on ne doit jamais composter sur dalle de béton ou sur "aire étanche" .. !!
Cette disposition des nouveaux textes est une aberration pure et simple et serait, semble-t-il, en voie de probablement disparaitre de cette règlementation par la prochaine circulaire à venir .. !

Composter sur "aire étanche" est le meilleur moyen de constituer non pas du compost mais de la pourriture et de provoquer de réelles nuisances olfactives !!



bacs_compost_15.jpg

Même procédure pour le 2è bac vidé : une couche de compost + une couche d'herbe fraiche + une grosse couche de compost ... et on arrose un peu ...




bacs_compost_16.jpg

Ne reste plus qu'à recouvrir le tout d'une bonne couche de paille pour dire "d'isoler" au mieux le tas ..

En gros : une après-midi pour fabriquer le grand bac et une après-midi pour vider, re-mélanger et re-entasser  les 2 bacs ...

Et voilà donc le résultat, un tas de presque 3 M³ qui est reparti (théoriquement ) pour 1 an de maturation finale, avec nouvelle montée en T° pour stériliser le tout, et le temps (2 x 6 mois) de reconstituer les 2 bacs suivants, je pourrai vider et récupérer le contenu du grand bac au printemps prochain pour ensuite le re-remplir de nouveau avec les 2 petits derniers ...


J'espère que ceci pourra vous inspirer !

A vous de jouer !


Cordialement
"Pierre L'écoleau"




Date de création : 25/06/2010 ¤ 21:31
Dernière modification : 25/06/2010 ¤ 21:31
Catégorie : Compost
Page lue 5688 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°3 

par floyd le 01/11/2011 ¤ 22:15

Parce qu'il apportera au sol des humus, le compost doit être considéré comme un amendement. On réserve le terme d'engrais pour des matières minérales ou organiques fertilisantes lorsqu'elles sont particulièrement concentrées et … dépourvues d'humus. Evitons donc d'utiliser un terme à la place de l'autre.

L'usage immodéré d'engrais minéraux sur sols secs peut nuire aux plantes. Les sels chimiques des engrais captent pour se dissoudre l'eau présente dans les racines. L'effet de cette déshydratation rapide peut ressembler au passage d'une flamme… comme celle du désherbeur thermique.

Le compost qui doit être épandu humide, est peu concentré. Les humus vont être transformés en nitrate, l'eau et de la chaleur du printemps aidant. Se produit alors l'effet coup de fouet: La plante pousse rapidement, reste tendre et fragile. Maladies et pucerons n'attendaient que ça!

Inutile donc, de gaver le sol avec une dose excessive de compost.
Compter entre 1 et 2 mètres cube pour 100 mètres carrés. Un mètre cube pèse un peu plus de 500 kg.
Epandre en fin d'hiver ou faites en profiter vos amis…
Bon courage,
Floyd, qui a un petit bagage en horticulture…

Réaction n°2 

par Beone68 le 07/09/2011 ¤ 10:55

Bonjour,

Ayant pour projet de passer aux TLB à la maison, je me pose cependant une question, peut-être naïve, mais bon: que faire avec 1m3/an de compost ? On l'épend simplement tous les ans dans le jardin ? Ca ne risque pas de "brûler" toute la végétation ?

Ou dit plus simplement: comment se débarasse-t-on des grandes quantités de compost produit ?

A+

Beone


Réaction n°1 

par mich le 26/06/2010 ¤ 15:27

l'article est très clair, j'ai juste une petite remarque, il ne s'adresse qu'à ceux qui ont un jardin. c'est pourquoi, tu pourrais parler du lombricompostage. Je l'ai expérimenté et ça marche bien. L'avantage pour ceux qui n'ont qu'un balcon voire rien du tout, c'est qu'ils peuvent recycler leur déchets de cuisine et faire du compost pour des palantes aromatiques, décoratives...
^ Haut ^